PRESS REVIEW - REVUE DE PRESSE 


2013

08 avril - Un article intéressant sur l'influence du poids sur les performances.
Si l'on en croit ce qui est publié dans 'horsetalks.nz', nous sommes (beaucoup) à être trop lourds pour nos chevaux. Hmhhh, à nos régimes alors :-)

http://horsetalk.co.nz/2013/04/01/the-great-weight-debate-how-heavy-is-too-heavy/

20 mars - Une étude communique à propos des causes les plus fréquentes d'élimination en endurance... A study reports about causes of eliminations in endurance...
http://horsetalk.co.nz/2013/03/19/lameness-primary-cause-endurance-vet-outs/
Évidemment :-) on pouvait s'y attendre, comment pourrait-il en être autrement? Ce que ces études ne font pas c'est une analyse complète de l'évolution de l'endurance vers la vitesse à tout prix et vers les courses les plus rapides sans aucune capacité technique dans le chef des cavaliers. Et toutes les déviations et la maltraitance des chevaux.

Of course :-) Everybody knows that. But what we expect from the most reputed equine magazines is to report about the (negative) evolution of the endurance sport. why did the sport move toward speed at all cost? Why more and more flat races? Why so litlle technical skills from the riders? Where has gone the horse wellfare protection?

Une autre étude, française celle-là, a examiné les databases des résultats de course de ATRM et arrive aux même conclusions.
La même remarque vaut également pour cette étude qui ne creuse pas en profondeur dans les racines du mal.
Another study, conducted in France, and based mainly on the databases kept by ATRM during timekeeping, concludes in the same way.
Our comment is the same: Why not digging more deeply into the reasons of this disease hitting our sport?

Abstract
During endurance races of more than 80km ran free sped, half of starters were eliminated at vetgates and it seems that the proportion of elimination is raising with the speed.
this work was looking at the race parameters in order to determine the causes of elimination and propose a way to circumvent these eliminations.
Therefore, several parameters were analyzed: average speed, recovery time, heart rate. 7033 horses were analyzed, would they go to completion or not. During races of 80km and more.
A comparison of completions and non-completions shows that the fastest horses are the most subject to elimination for lameness (sic...) . Horses pulled for metabolic are the ones taking more time for recovery and their heart rate is higher. To reduce the risk of elimination, riders must adapt their speed according to the capabilities of the horse and the quality of their conditioning. Also the recovery time parammeter should be considered more actively during vetgate inspection as they are good marquers for the risk of elimination for metabolic reason.
Full text, follow this link : Etude-institut-français-du-cheval-et-de-l'équitation

Résumé
Sur les épreuves d‟endurance à vitesse libre de 80 km ou plus, la moitié des chevaux partants sont
éliminés lors d‟un contrôle vétérinaire et il semble que cette proportion ait tendance à augmenter avec
les vitesses de course. Ce travail avait donc pour objectif d‟étudier l'évolution des paramètres de course
en fonction des causes d‟élimination afin de proposer des moyens de prévention.
Pour cela, les valeurs de vitesse moyenne (V.moy), temps de récupération (T.récup) et fréquence
cardiaque de récupération (FC. Récup) ont été analysée chez 7 033 chevaux classés (C) ou éliminés (NC)
pendant des épreuves de 80 km à 160 km.
La comparaison des C et des NC montre que les chevaux les plus rapides sur la course présentent un
risque plus élevé d'être éliminés pour boiteries ; les chevaux éliminés pour troubles métaboliques quant à
eux mettent plus longtemps à récupérer au vet-gate et présentent des valeurs de FC.récup plus élevées.
Afin de réduire les éliminations, les cavaliers doivent donc adapter leur vitesse de course aux capacités et
au niveau d'entraînement de leur cheval. Par ailleurs, les critères de récupération devraient être pris en
compte systématiquement lors des contrôles vétérinaires car ils constituent de bons marqueurs du risque
d'élimination pour trouble métabolique.
Texte complet en suivant ce lien : Etude-institut-français-du-cheval-et-de-l'équitation

17mars
Pour une fois que l'on parle de l'équitation dans les journaux pluralistes, autant en profiter. Et aussi d'aller voir le film qui passe en ce moment dans nos salles.
http://www.slate.fr/story/69361/jappeloup-nos-films-nos-chevaux-et-celles-qui-les-montent

15mars
Benedicte Emont, sélectionneur de la France livre ses impressions. Très politiquement correct, indeed !
http://www.equidia.fr/Sports-equestres/News-equestres/Autres-sports/Endurance-les-perspectives-2013

 

 



 


Copyright - www.endurance-belgium.com - Tous droits réservés-2004/2008