CHRONIQUES - Arville CEN 2010 - BEL


ARVILLE - Innovant et inhabituel - En même temps que le Complet international

Merci au Comte et à la Comtesse de Liedekerke et à tous ceux qui ont soutenu et aidé activement cette épreuve. Bravo aux bénévoles.
Et à l'année prochaine...


Une photo HiRes est offerte à chaque participant. Envoyez un email à endurance.belgium@gmail.com avec le numéro de la photo choisie.
That's all folk

Photos Caroll Gatelier

Photos Léonard Liesens

Photos Francois Deglume et Laeticia Payen  

Résultats

  
Adosser une épreuve d'endurance à une autre discipline équestre n'a jamais été facile. Certains s'y sont cassé les dents et n'ont plus voulu recommencer. Ici à Arville, nous avions toutes les cartes en main: un site grandiose, des spectateurs, un village d'exposants et de la restauration... et last but not least, le vetgate se trouvait juste à côté du terrain d'obstacle. L'endurance n'était pas reléguée dans un coin du domaine.

A Arville, nous avions la grande chance d'avoir des propriétaires compréhensifs en la personne de Mr et Mme de Liedekerke. Nous les remercions chaleureusement de l'accueil qui fut donné à l'endurance. Ce n'était pas facile pour l'un comme l'autre de trouver un modus vivendi. Il n'y eut aucun couac, les petites difficultés furent de suite aplanies, sans que personne ne s'en aperçoive, ce qui est finalement le propre d'une bonne organisation.

Il fallait trouver un parcours digne du site et de notre joli Condroz. Ce fut fait. Il y avait certes 5 km d'asphalte sur la boucle de 30 km, mais en tenant compte des portions où les accotements étaient praticables, on ramenait cela à 3,4 km. Pas de quoi fouetter un chat. Pour l'année prochaine, la traversée de Courrière et la descente vers Bethléem passeront par des propriété privées (merci à eux) pour réduire encore de 1,2 km le total goudronné.

Il a fait chaud, très chaud. 34°C au plus chaud de la journée. Les cavaliers ont été sages et ont géré parfaitement ces conditions caniculaires. Il y avait de l'eau sur le parcours et même un tuyau d'arrosage à la montée vers Goyet, grâce à un ami cavalier bénévole. Il y en avait aussi dans la campagne de Mozet, en plein cagnard. En plus des sept points d'assistance, cavaliers et chevaux ont eu l'occasion de se rafraîchir.

Il y avait un peu de fraîcheur dans les nombreuses portions de bois. Le circuit était technique, comme annoncé avec de nombreuses côtes et descentes émaillant le parcours. Plus sur la 30 km que sur la 20 km. Le dénivelé total de la 30 km était de 700 mètres. Les 80 km ont donc monté au cumul 700+700+400, soit de 1.800 mètres, ce qui n'est pas mal du tout. L'année prochaine, en fonction du feedback des concurrents, il sera peut-être judicieux de réduire quelque peu le dénivelé total.

Le site aménagé à côté de la piste d'obstacle était parfait. La tente du GAL (Groupe d'Action Locale - qui anime une filière équestre et met en place un balisage permanent de circuits équestres) a fait tout son effet. L'année prochaine, le parking assistance sera plus proche du vetgate.

Quant à la remise des prix, elle fut innovante et ludique, pour utiliser les termes de Bruno Van Cauter. Chacun eut droit à son cadeau du terroir (bière de la Brasserie du Bocq et fromage de la Fromagerie du Samson), sa plaque et son flot CEUE, ainsi que le bon d'achat de EQUI PASSION. Les tortues ont eu droit à la nouvelle édition du livre de Léonard Liesens "Endurance, le livre d'un cavalier pour les cavaliers'. Les premiers furent récompensés par EQUI PASSION à Wavre et les 3ème par AVS. RST offrait son lot du plus joli harnachement. Et ainsi de suite...

Sur la 80 km, Celine Molitor nous a montré les qualités de récupération de Kali en gagnant facilement au jeu des passages au vetgate. En 60 km, Jan Sykens menait Malaika à la victoire. Alors qu'en 40 km, émergeait Christoph Schiffers, et Anne Jeoris en 30 km. En initiation, on enregistrait un record de participation de 20 cavaliers. La 20 km était remportée par Stéphanie Ellebout. Bravo à tous les concurrents...

Et last but not least, seulement 13 éliminations sur 65 partants... héhéhé... chi va piano va sano e va lontano...


Copyright - www.endurance-belgium.com - Tous droits réservés-2004/2008